Equita Lyon 2018 - © PSV J. Morel

Interview HIPPN’GO

23 juillet 2019

Stéphan Thien : "Le Grand Prix des Startups a décuplé nos forces"

Présentez votre entreprise : En quoi consiste votre activité ? Depuis quand l’entreprise existe-t-elle ?

Hippn’Go est née à la suite d’une aventure personnelle. Je suis papa de cavaliers et lorsque j’ai acheté un poney à ma fille, le premier problème a été de la ramener jusqu’aux écuries où nous étions installés. L’offre de transport était restreinte. Seules deux solutions existaient : faire appel à un transporteur ou louer un véhicule. Ces deux solutions étaient assez coûteuses ! 

J’utilise Blablacar depuis de nombreuses années et je me suis donc inspiré de ce concept. Il y a énormément de gens qui transitent en France avec une place libre dans leur camion !

L’idée de créer un système comme Blablacar pour les chevaux est née il y a 3 ans environ. Il a fallu un peu de temps pour que cela se mette en place et la société existe donc depuis début 2018. Mon associé et moi avons mis un an à développer l’application comme nous le souhaitions et elle sortira d’ici fin mai 2019. Depuis début 2018, nous nous sommes présentés au public sur beaucoup d’événements. Cela nous a permis de promouvoir l’application et de récolter les inscriptions. Nous avons déjà 5000 inscrits. 

Mon associé est un ami d’enfance. Il gère le développement et la gestion, moi je m’occupe plus particulièrement de la communication et des relations avec les clients.

Aujourd’hui nous sommes 4 à travailler chez Hippn’Go et nous serons bientôt 5 !

Vous êtes venu exposer au Village des Startups en 2018. Pourquoi avez-vous choisi de venir à Equita Lyon ?

Nous avons une vraie histoire avec Equita Lyon. Je suis originaire de la région lyonnaise et je viens au salon en famille depuis 15 ans. L’idée d’Hippn’Go a germé alors que j’étais assis sur un banc dans le salon en 2017. Je suis donc allé voir l’équipe du Pôle Hippolia sur le Village des startups et je leur ai présenté mon projet. C’est là que tout a débuté. Ce salon est capital pour l’économie de la filière équestre.

Comment avez-vous vécu votre semaine à Equita Lyon ?

Comme une machine à laver (rires) ! J’ai fais beaucoup de salons à titre professionnel par le passé mais à Equita Lyon, le monde est impressionnant ! Le public est parfaitement ciblé et tous les gens sont très attentifs à ce que l’on présente. Nous avons beaucoup échangé avec les visiteurs qui venaient à notre rencontre au village des startups et ces échanges ont été très enrichissants ! Le public d’Equita Lyon est très qualitatif ! Il y a de vrais échanges, les gens savent de quoi ils parlent. J’ai rencontré plein de gens avec qui j’ai eu des discussions passionnantes !  La famille est venue nous aider et nous avons pu accorder du temps aux visiteurs. Nous ne sommes pas prêt d’oublier cette semaine à Equita Lyon !

Que vous a apporté le village des startups ? Cela a-t-il eu des répercussions sur la suite de votre développement ?

Bien sûr, notre présence au sein du Village des startups à Equita Lyon a eu une importance capitale. Au départ, notre grande peur était de ne pas avoir de convoyeurs intéressés par notre système. Lors d’Equita Lyon, nombreux ont été les propriétaires de véhicules qui se disaient intéressés mais beaucoup étaient un peu inquiets de mettre un cheval inconnu dans leur transport. Aujourd’hui l’offre comprend donc une assurance avec assistance pour les chevaux passagers. Le conducteur est donc plus serein et cela est vraiment né à Equita Lyon car c’est la rencontre avec les gens et le partage des expériences qui nous a fait évoluer en ce sens. 

Vous avez été élu « Startup de l’année 2018 » par le jury de professionnels et de visiteurs. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Le Grand Prix des startups a décuplé nos forces ! C’était pour nous un coup de projecteur médiatique incroyable. La conjonction entre l’accompagnement du Pôle Hippolia et la victoire dans ce Grand Prix des startups nous a vraiment donné de l’élan. Equita Lyon est un incontournable pour les professionnels qui veulent s’inscrire dans la filière équestre. C’est la « grand messe » annuelle ! Remporter les suffrages du public, donc de nos futurs clients, et des professionnels de la filière est très encourageant lorsqu’on se lance dans de tels challenges. 

Quel conseil donneriez-vous aujourd’hui à une jeune startup qui s’apprête à exposer au Village des startups ?

Boire beaucoup d’eau (rires) ! Oui, la semaine est longue et fatigante mais il faut se laisser porter et rester sincère avec le public. Nous par exemple, nous n’avons rien inventé ! Nous avons simplement adapté un système existant pour le transport de particuliers au transport de chevaux. 

Il faut être professionnel. Si vous êtes bien préparé, l’échange avec le public parfaitement ciblé et fin connaisseur du salon du cheval de Lyon ne peut être qu’enrichissant !

Vous serez également présent à Equita Lyon cette année puisque vous avez remporté un stand en 2019. Avez-vous prévu quelque chose en particulier pour animer votre stand ?

J’espère que nous aurons de belles choses à fêter pour poursuivre cette histoire singulière entre Hippn’Go et Equita Lyon !

 

 

Retour à la liste des news

Partager cette page