© PSV J. Morel

Le triplé historique de Martin Fuchs

31 octobre 2021

Et de trois ! Le Suisse Martin Fuchs s’est offert pour la 3ème fois consécutive la Longines FEI Jumping World Cup™ de Lyon. Après deux succès avec le gris Clooney 51 en 2018 et 2019, le vice-champion du monde, champion d’Europe et numéro 3 mondial s’est imposé avec le bai Chaplin, survolant les 8 obstacles du barrage en 34’’50, top chrono.

Martin Fuchs signe là une performance historique, devenant le premier cavalier (à tout juste 29 ans) à remporter trois fois l’épreuve Coupe du monde FEI Longines de Lyon. « Je suis vraiment heureux de faire la passe de trois, dans l’un des plus beaux concours indoor du monde », a commenté le pilote suisse. « Il y a eu Clooney, aujourd’hui c’est son voisin de box Chaplin. C’est un cheval qui a un cœur énorme, qui donne tout, avec qui je peux prendre tous les risques », a t-il ajouté.

Des risques, Martin Fuchs en a pris lors de ce barrage réunissant 11 concurrents, en serrant les virages et allongeant les foulées. Le Suisse est parvenu à abaisser de quelques dixièmes de seconde le chronomètre du très en forme Brésilien Eduardo Pereira De Menezes, en tête jusqu’alors avec H5 Chaganus (35’’14). « Lorsque je suis sortie de piste, je savais que j’avais laissé une porte ouverte et que le chronomètre pouvait encore être réduit », a reconnu le récent vainqueur du Grand Prix 5* de l’Hubside Jumping à Grimaud. Le Sud-Américain prend tout de même une belle deuxième place, devant l’Autrichien Max Kühner aux commandes d’Elektric Blue P (35’’87), dernier cavalier à avoir réalisé deux parcours sans pénalité. « Cela s’est joué à quelques foulées. On peut toujours faire mieux, mais à vrai dire, les autres cavaliers aussi. Je n’ai donc pas de regret avec cette troisième place. Nous avons assisté là à une belle épreuve, avec le nombre parfait de barragistes », a-t-il souligné.

Côté français, la meilleure performance revient à Edward Levy, sixième avec sa fidèle Rebeca LS. « Je suis heureux d’avoir été l’un des acteurs de cette épreuve et d’avoir pris part à ce concours qui nous a ramené en quelque sorte à la vie normale. L’atmosphère était juste incroyable ».

Ce Grand Prix disputé sur des hauteurs d’1,60m marquait la deuxième étape du circuit FEI Longines de saut d’obstacles. Pour le chef de piste Grégory Bodo, « l’objectif était clair : être à la hauteur des acteurs qui allaient prendre part à cette épreuve. Et offrir au barrage du show, du sport, et permettre la juste dose de prise de risque ». Un contrat rempli, comme l’a rappelé Sylvie Robert, présidente de GL events Equestrian Sport, organisateur du Longines Equita Lyon. « Nous avons vécu du grand sport. Nous sommes heureux de voir le circuit FEI Longines de saut d’obstacles redémarrer, et de retrouver notre public. Je tiens d’ailleurs à remercier la FEI, la maison horlogère Longines, nos partenaires et bien sûr les cavaliers pour leur confiance ». Avant de conclure : « Nous sommes tous en route pour Paris 2024. Notre objectif est de fabriquer des champions et d’aller tous ensemble dans la même direction ».

1. Martin Fuchs & Chaplin 0/0 34’’50

2. Eduardo Pereira De Menezes & H5 Chaganus 0/0 35’’14

3. Max Kühner & Elektric Blue P 0/0 35’’87