Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility COUPES DU MONDE FEI DE LYON : SIMPLY THE BEST ! | Equita Lyon

© PSV.J.Morel - M.Froment

COUPES DU MONDE FEI DE LYON : SIMPLY THE BEST !

30 October 2023

Il va y avoir du sport sur la piste du Longines Equita Lyon, Concours Hippique International, du 1er au 5 novembre. Du très grand sport ! C’est bien simple : les meilleurs cavaliers de la planète, tous les meilleurs ont fait de Lyon une étape incontournable de leur calendrier hivernal !

 

COUPE DU MONDE LONGINES FEI DE SAUT D’OBSTACLES :
LES ACTUELS CINQ MEILLEURS CAVALIERS DE LA PLANETE ET TOUS LES CHAMPIONS INDIVIDUELS EN TITRE ATTENDUS 

Pour connaître les têtes d’affiche de l’étape lyonnaise de la Coupe du monde Longines FEI de saut d’obstacles, prenez les « hommes forts » du moment, ceux qui occupent la tête du classement Longines FEI, les champions en titre, ou ceux encore qui se sont distingués sur les deux premières étapes scandinaves du circuit hivernal d’élite : vous aurez un aperçu de l’exceptionnel plateau attendu en Auvergne-Rhône-Alpes à l’occasion du Longines Equita Lyon ! 
Et c’est bien à un affrontement sans merci entre plusieurs monstres sacrés de l’équitation mondiale que doivent s’attendre les 7 000 spectateurs des tribunes de Lyon-Eurexpo.  Un choc notammen entre, tenez-vous bien : le Suédois Henrik von Eckermann, le Français Julien Epaillard, le Britannique Ben Maher, le Suisse Martin Fuchs et son compatriote Steve Guerdat !
Vous en redemandez ? D’autres pilotes pourraient bien créer la surprise, à l’image de l’Irlandais Richard Howley, du Lorrain Simon Delestre, de l’Autrichien Max Kuhner, du Ligérien Olivier Perreau, cavalier-partenaire du Groupe GL events ou encore du Brésilien Yuri Mansur. Ces dames pourront compter sur deux ambassadrices de choix : l’Américaine Jessica Springsteen, championne olympique par équipe, et la Bressane Mégane Moissonnier, à Lyon comme à la maison ! 

COUPE DU MONDE FEI DE DRESSAGE : 
L’ÉQUIPE DE FRANCE AU COMPLET SUR LA PISTE DU LONGINES EQUITA LYON 

Le dressage français a le vent en poupe ! Un engouement sans précédent, né des bons résultats obtenus cet été par un quatuor de choc, emmené, de main de maître, par un sélectionneur et chef d’équipe qui a remis sa troupe sur le chemin de la confiance. Morgan Barbançon, Pauline Basquin, Alexandre Ayache et Arnaud Serre sont bien évidemment attendus pour la Coupe du monde FEI de dressage du Longines Equita Lyon, Concours Hippique International. 
Mais les Bleus auront fort à faire face à, par exemple, la Danoise Nanna Skodborg Merrald, actuelle numéro 3 mondial au classement FEI des cavaliers, les Allemands Isabell Werth et Frederic Wandres, respectivement numéros 5 et 8 mondiaux, le Suédois Patrik Kittel, septième, la Hollandaise Thamar Zweistra, quinzième mondiale ou encore la Belge Larissa Pauluis, vingt-quatrième. D’autant que côté cavalerie, les étrangers ont également sorti le grand jeu. Jugez plutôt : l’actuel deuxième meilleur cheval au monde, l’alezan Blue Hors ST. Schufro monté par Nanna Skodborg Merrald, Bluetooth OLD, septième mondial avec Frederic Wandres, ou encore Emilio 107, le fidèle partenaire d’Isabell Werth, seront notamment de sortie.

COUPE DU MONDE FEI D’ATTELAGE PRESENTED BY LAITERIE DE MONTAIGU : 
LE LONGINES EQUITA LYON, CONCOURS HIPPIQUE INTERNATIONAL, LANCE LA SAISON 2023/2024 

Il y a cinq ans, les meneurs de la Coupe du monde FEI d’attelage faisaient les premiers tours de la grande piste du Longines Equita Lyon, Concours Hippique International. Cinq ans plus tard, l’étape lyonnaise du circuit hivernal d’élite de la Fédération Équestre Internationale est devenue un incontournable du calendrier des meilleurs. Cinq ans plus tard toujours, le maître de la discipline, l’Australien Boyd Exell, reste le roi incontesté de l’attelage indoor. Il vient du 1er au 5 novembre tenter, pour l’épreuve inaugurale de la saison 2023/2024, de marquer de précieux premiers points à Lyon. 
Au départ cette année de la cinquième Coupe du monde lyonnaise, l’Australien devra tout de même faire face à une concurrence décidée, avec notamment le Néerlandais Ijsbrand Chardon, le rival de toujours, actuel numéro 2 mondial, vainqueur de la Finale de la Coupe du monde en 2016, ou encore les Belges Glenn Geerts et Dries Degrieck, respectivement cinquième et septième au classement FEI. Coté français, les deux meilleurs représentants de la discipline, Anthony Horde, douzième mondial, et Benjamin Aillaud, treizième, auront également leur carte à jouer, notamment pour décrocher les dernières wild cards de la saison et être invités par les autres organisateurs du circuit. 
 

Back to top